Le LT3100 SMDSM: Nous y sommes presque !

En juillet, lors de notre dernière réunion avec le fabricant, nous avons été informés des processus de certification en cours de réalisation, dont notamment l’approbation par la Commission européenne de la nouvelle norme SMDSM CEI 61097-16. Celle-ci a été approuvé et implémenté en Septembre dans l’équipement.

Maintenant, la prochaine et dernière étape est de faire réaliser par DNV-GL un audit et délivrer le certificat MED pour l’obtention de la « Wheel mark ». La tache est chronophage mais l’objectif du fabricant est l’obtention du certificat avant la fin novembre.

Formation technique

La formation technique a commencé fin Aout avec les fournisseurs de « bande passante aérienne » et progresse à toute allure avec un calendrier complet pour le reste du moi. Ensuite les formations seront à destination des partenaires SMDSM du fabricant, celui-ci précise d’ailleurs que parmi les partenaires GMDSM ceux ayant déjà commandé pour des LT-3100S auront la priorité sur les éventuelles places disponibles en formation technique.

Commande et livraison des terminaux SMDSM LT-3100S

En raison du retard sur les diverses certifications pour le SMDSM LT-3100S, nous vous recommandons, pour ceux d’entre vous qui n’ont pas encore passé de commande afin d’éviter de longs délais de livraison temps.

le LT3100S SMDSM disponible pour livraison à partir cette année :

En 2018, le Comité de la sécurité maritime (CSM) de l’OMI a reconnu Iridium comme fournisseur de services satellitaires SMDSM. Le système SMDSM LT-3100S est conçu pour tous les navires de l’OMI et constituera une alternative à la solution Inmarsat C.

Le système SMDSM LT-3100S répondra à toutes les normes et exigences de certification requises pour les équipements de communication maritime par satellite dans le monde entier, comme la FCC, l’ISED, la RED et la Wheelmark (en cours de réalisation).

Les fonctionnalités LRIT et SSAS seront prises en charge dans une mise à jour du logiciel (fin décembre 2020)

Nouvelles exigences SMDSM: